Diplôme d'Etat de technicien de laboratoire médical

  • Durée de formation : 3 ans
  • Niveau terminal d'études : bac + 3
  • Nature du diplôme : diplôme national ou diplôme d'Etat

Les diplômes d'Etat en santé

Les secteurs médical et paramédical ont leur filière de formation et leur titre de référence : les diplômes d'État. Sans eux, impossible d'exercer les métiers de médecin, sage-femme, infirmier, kiné. La durée de formation, le niveau d'accès (avec ou sans le bac) et les modalités d'accès (sur concours, dossier, ou après une 1re année universitaire) sont variables en fonction du métier. Ces diplômes se préparent en écoles spécialisées ou à l'université.

À savoir

Le DE de technicien de laboratoire médical forme à la réalisation d'analyses (de sang, d'urine ou d'autres prélèvements biologiques) utilisées pour établir un diagnostic ou suivre l'efficacité d'un traitement. Sous la responsabilité d'un pharmacien ou d'un médecin biologiste, le technicien est également chargé d'assurer la maintenance des appareils et de mettre au point des protocoles. Les techniciens d'analyses travaillent en laboratoire de biologie médicale, établissement de soins ou laboratoire de recherche et développement. Dans l'industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire, ils effectuent des analyses et des tests de contrôle des produits. La profession ouvre également à d'autres secteurs : police technique et scientifique, services centraux de laboratoire...

L'accès en formation se fait sur dossier via Parcoursup, ou après une 1re année d'études universitaire (PACES, L1 STAPS ou Sciences de la vie.

A noter : Le BTS analyses de biologie médicale et le DUT génie biologique, option analyses biologiques et biochimiques permettent d'acquérir les mêmes compétences et offrent les mêmes débouchés que le DE.

Les attendus Parcoursup

5 attendus nationaux sont définis pour réussir dans la formation de technicien de laboratoire médical

  • Intérêt pour les sciences, l'évolution scientifique, le domaine de la santé  : connaissances dans le champ scientifique et technologique (biologie, physiologie, physique-chimie, mathématiques), dans le domaine sanitaire et social ; représentation du métier et de la biologie médicale ; intérêt et usages des outils et ressources numériques
  • Compétences à la démarche scientifique : aptitude au raisonnement scientifique, logique, à la recherche, la mobilisation et mise en liens des informations
  • Compétences relationnelles : aptitude à l'attention, l'écoute et l'empathie, à collaborer et travailler en équipe, capacités à communiquer et intégrer des groupes ; sens de l'intérêt général
  • Maitrise d'expression : maîtrise du français à l'écrit comme à l'oral, aptitude à communiquer en langues étrangères (notamment anglais)
  • Compétences organisationnelles : rigueur, assiduité, persévérance ; capacité à s'organiser, respecter des engagements, autonomie au travail

Les admissions

  • A la production, au plus tard le premier jour de la rentrée, d'un certificat établi par un médecin agréé attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique à l'exercice de la profession
  • A la production, au plus tard le jour de la première entrée en stage, d'un certificat médical de vaccinations conforme à la réglementation en vigueur fixant les conditions d'immunisation des professionnels de santé en France.

L'accès à la formation est sélectif. L'admission se fait sur dossier après le bac via la procédure de pré-inscription Parcoursup, ou après une première année d'études universitaires (PACES, L1 STAPS ou scientifiques) pour les étudiants sélectionnés à la rentrée 2020.

Les poursuites d'études

Après 4 ans d'exercice, les techniciens en analyses biomédicales peuvent accéder à des postes d'encadrement en validant le diplôme de cadre de santé (10 mois).

Publicité