Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Nouvelle-Aquitaine Limousin Se former dans ma région S'informer sur le lycée

Examens professionnels du second degré

Limousin / publication : 11 avril 2017
- Session 2016 : un taux de réussite en hausse avec plus de 83 % de réussite
Le taux de réussite aux examens professionnels 2016 est en hausse de près de 2 points, relève la Depp dans une nouvelle Note.

Examen pro article

84,2 % de réussite au CAP, principal diplôme professionnel de niveau V : Les candidats en formation continue sont les plus performants à l’examen du CAP avec un taux de réussite de 89,3 %. Les scolaires réussissent mieux que les apprentis : 86,4 % des scolaires l’obtiennent contre 84,4 % des apprentis.

Un CAP sur sept est passé dans la spécialité « Petite enfance » : Il existe environ 200 spécialités de CAP proposées mais les candidats se concentrent sur un petit nombre d’entre elles. Le secteur de la production regroupe 55 % des lauréats. Dans ce secteur, les métiers de « l’Agroalimentaire, alimentation et cuisine » regroupent 32 % des admis. Dans le domaine des services, trois groupes de spécialités se démarquent : « Travail social », qui est constitué seulement de la spécialité « Petite enfance » (31 % des admis du secteur Services), « Coiffure et esthétique » (23 % des admis du secteur Services) et « Commerce et vente » (17 % des admis de ce secteur).

Le choix de spécialité diffère selon le statut du candidat : Plus de la moitié des candidats libres choisissent la spécialité « Petite enfance » alors que seuls 14,3 % de l’ensemble des candidats au CAP passent l’examen dans cette spécialité. La répartition par spécialité est beaucoup plus dispersée pour les autres statuts.

Le BEP rénové : une certification intermédiaire passée à l’issue de la première professionnelle : Comme l’année précédente, 177 000 candidats se sont présentés à cet examen. Le taux de réussite au BEP atteint 83,3 %, et gagne ainsi 2,1 points en un an. Les apprentis, qui sont libres de ne pas passer cette certification intermédiaire, ne représentent que 3,4 % des candidats présents à l’examen. Ils ont le taux de réussite le plus élevé (87,6 % sont admis)

La mention complémentaire de niveau V représente 10 000 candidats : Le taux de réussite à ces examens atteint 86,1 %, en hausse de 2,5 points par rapport à la session 2015.

Le baccalauréat professionnel représente 90 % des diplômés de niveau IV : Le taux global de réussite est de 81,8 %. À la session 2016, 86,2 % des candidats au baccalauréat professionnel préparent cet examen sous statut scolaire, 9,6 % par la voie de l’apprentissage et 2,5 % en formation continue. Les candidats en formation continue sont les plus performants (86,4 % de réussite), suivis par les apprentis (84,1 %) et les candidats de la voie scolaire (82,7 %).

Le brevet professionnel : un diplôme complémentaire préparé par la voie de l’apprentissage : Le taux de réussite au BP est nettement inférieur aux autres diplômes : 74,4 % d’admis. Les apprentis et les candidats en formation continue ont un taux de réussite au BP plus élevé (76 %) que les candidats individuels puisque seul un sur deux est admis

Les académies de l’Ouest de la France réussissent mieux : Les candidats qui réussissent le mieux au CAP, au BEP et au baccalauréat professionnel sont dans les académies de Bordeaux, Caen, Nantes et Rennes. À l’inverse, les candidats des académies de Créteil et Versailles obtiennent les résultats les moins bons de la métropole pour le baccalauréat professionnel et le CAP.

Télécharger la note d’information complète : http://cache.media.education.gouv.fr/file/2017/44/9/NI-EN-08-2017_742449.pdf

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels