Accueil Hauts-de-France Lille Actualités

PostBac - Quelles solutions en septembre ?

Nord-Pas-de-Calais - Lille / publication : 12 septembre 2017
Vous étiez en terminale l’an dernier. Le mois de septembre est arrivé et vous n’êtes encore inscrit-e nulle part ?

Tout n’est pas perdu ! Voici quelques pistes pour vous aider

QuellesEtudes

Vous avez décroché le Bac

Vous pouvez encore poser votre candidature dans le cadre de la procédure complémentaire d’APB jusqu’au 25 septembre.

Dans l’académie de Lille, plus de 500 formations ont encore des places vacantes.

Autres solutions

  • Il est encore possible de chercher un employeur pour préparer un BTS ou une autre formation postbac en alternance. Retrouvez des offres d’employeurs sur le site du CFA académique et sur le site de la région Hauts-de-France
    En savoir plus sur l’apprentissage
  • Certaines écoles privées recrutent encore. Retrouvez ces écoles dans notre Guide Entrer dans le SUP (dans la rubrique "Autres formations" au sein de chaque domaine)
  • Vous pouvez aussi  choisir d’effectuer un service civique.
    Le service civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général. Une mission de service civique dure entre 6 et 12 mois et donne lieu à une indemnité mensuelle. Elle peut être effectuée dans une association, une mairie, un établissement scolaire… Aucun diplôme n’est exigé. Seule prime la motivation.
    En savoir plus sur le service civique

Vous n’avez pas eu le Bac

Re-préparez votre Bac, c’est le mieux à faire !

Sachez que vous pouvez demander à garder le bénéfice des notes supérieures ou égales à 10/20.

Plusieurs formules sont envisageables :

  • en étant, comme l’an dernier, scolarisé dans un lycée. Vous êtes prioritaire pour redoubler dans votre lycée d’origine. La réinscription est automatique. Si vous n’avez pas encore recontacté votre lycée, ne tardez surtout pas !
  • dans le cadre d’un dispositif mis en place par la Mission de lutte contre le décrochage (MLDS). Certains dispositifs permettent de re-préparer le bac sous forme de modules et en alternance (modules collectifs ou parcours individuels). Pour en savoir plus, rapprochez-vous du coordonnateur MLDS en contactant le Centre d’Information et d’Orientation (CIO)  le plus proche de votre domicile.
  • à distance avec le CNED  (Centre national d’enseignement à distance). Mais attention ! Il est souvent plus difficile de se motiver lorsque l’on travaille en solo.

Autres solutions

  • Vous pouvez également préparer un BTS en alternance.Le bac n’est pas exigé pour préparer un BTS.
    Dans la pratique, tous les établissements de formation, ou presque, l’exigent; ce n’est pas le cas en alternance, le tout étant de trouver un employeur qui accepte de vous signer un contrat même si vous n’avez pas le bac.
    Retrouvez des offres d’employeurs sur le site du CFA académique et sur le site de la région Hauts-de-France
  • Si le secteur juridique vous attire, vous pouvez préparer une capacité en droit.
    La capacité en droit est ouverte aux non-bacheliers âgés de 17 ans au minimum. Elle se prépare en 2 ans en cours du soir à l’université ou à distance avec le CNED. Elle permet ensuite de suivre un cursus juridique ou de passer les concours de la fonction publique de catégorie B.
    Universités de la région proposant la capacité en droit :
    Université de Lille Droit et santé
    Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis
    ou à distance avec le CNED
  • Si vous êtes attiré(e) par les professions paramédicales et sociales, vous pouvez entrer dans les écoles d’ambulancier/ambulancière, d’aide-soignant/aide-soignante, d’auxiliaire de puériculture, d’assistant dentaire, d’aide-médico-psychologique, d’auxiliaire de vie sociale, de technicien/technicienne de l’intervention sociale et familiale ou de moniteur-éducateur/monitrice-éducatrice, à condition de réussir les concours d’entrée.
    Pour en savoir plus, consultez notre dossier  Les formations paramédicales et sociales sans le Bac
  • Certaines formations liées à l’animation sportive ou de loisirs sont également accessibles sans le Bac.
    Pour en savoir plus sur la préparation du BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport), consultez le site de la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale).
  • Si la perspective de travailler dans  la fonction publique vous tente, vous pouvez entrer dans un Pacte (parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière, d’État).
    Le Pacte permet aux non-bacheliers d’accéder à la fonction publique sans concours. C’est un contrat en alternance de 1 à 2 ans qui permet, à terme, d’intégrer la fonction publique.
  • Vous pouvez aussi  choisir d’effectuer un service civique.
    Le service civique est un engagement volontaire au service de l'intérêt général. Une mission de service civique dure entre 6 et 12 mois et donne lieu à une indemnité mensuelle. Elle peut être effectuée dans une association, une mairie, un établissement scolaire… Aucun diplôme n’est exigé. Seule prime la motivation.
    En savoir plus sur le service civique
  •  Vous pouvez également vous réorienter vers un CAP ou un Bac pro.
    Pour vous aider à faire votre choix, consultez nos fiches diplômes CAP et Bac pro.Certains dispositifs permettent aux candidats qui ont échoué deux fois au bac général ou technologique de préparer en 1 an un bac professionnel en alternance.Pour en savoir plus, rapprochez-vous du coordonnateur MLDS en contactant le CIO le plus proche de votre domicile

Dans tous les cas

Vous pouvez être aidé-e en vous rendant au Centre d’information et d’Orientation le plus proche de votre domicile afin de rencontrer un psychologue de l’Éducation nationale.

Imprimer

À lire aussi

Sur le web

  • Consultez le site Reviens te former pour trouver d’autres solutions ou être contacté-e  par un-e conseiller-ère.

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels