Cliquez
pour afficher
le menu
Tétière CMQ Métallurgie plasturgie
Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

La mécanique de précision chez Lamory & Wald SN

Picardie - Amiens / Publication : 19 octobre 2017
Lamory & Wald SN est une PME de 47 salariés, située à Saint-Quentin, dans l’Aisne. Rémi Labou, le directeur général délégué de l’entreprise, a accepté de nous ouvrir ses portes.

L'entreprise est spécialisée dans la mécanique de précision. Elle conçoit et fabrique des pièces mécaniques sur-mesure pour d'autres entreprises des secteurs de l'aéronautique, la cosmétique, l'agroalimentaire, l'automobile, etc.

Cliquez sur chaque service de l'entreprise pour rencontrer ses salariés.

 

Le pôle Maintenance / Montage

Entreprise - Pôle maintenance / montage

Les techniciens de maintenance interviennent dans tous les secteurs industriels.

L'entreprise dispose d'un stock de machines de conditionnement d'occasion qu'elle revend ou dont elle adapte certaines pièces à la demande de ses clients. Cette activité s'appelle le retrofit.

Le montage

Dans une entreprise de construction mécanique, le montage consiste à assembler les différentes pièces mécaniques qui constituent l'ensemble ou le sous-ensemble à livrer au client. C'est la dernière étape de la production qui peut s'avérer très délicate lorsqu'il s'agit d'ajuster et de monter 40 pièces entre elles, par exemple.

La maintenance

La maintenance joue un rôle essentiel dans l'industrie puisqu'il faut à tout prix empêcher l'arrêt des machines et de la production. Les pros de la maintenance surveillent, contrôlent et entretiennent régulièrement les équipements. En cas de panne, il faut mettre la main à la pâte : démonter, nettoyer, remplacer les pièces usées, remonter les systèmes et les tester. Il faut connaître les machines sur lesquelles on intervient et les langages de programmation qui les font tourner.

 

Le métier : d'autres en parlent

L'ajusteur exerce un métier pour lequel un certain nombre de compétences sont nécessaires. Qu'il assemble les pièces d'un avion ou procède à des finitions, il reste un as du sur-mesure. Rencontre avec Michel Salgues, ajusteur chez Safran Aircraft Engines.

 

 

La salle de contrôle

Pour répondre aux exigences de ses nouveaux clients, comme les constructeurs aéronautiques, et continuer à se développer, l’entreprise vient d’investir dans une salle de contrôle qualité.

Entreprise - Controle 1

Jocelyn apprend à se servir des instruments de contrôle qualité.

Au rapport !

Chaque pièce fabriquée par l'entreprise doit être remise au client, accompagnée d'un rapport de contrôle qui atteste que celle-ci est bien conforme au cahier des charges et aux attentes du client. Pour répondre au niveau d'exigence des clients, l'entreprise s'est dotée d'une nouvelle machine capable d'effectuer des mesures au centième de millimètre sur des pièces de grandes dimensions.

Entreprise - Controle 2

Entreprise - Controle 3

Comprendre l'origine des erreurs

Bernard est le contrôleur qualité de l'entreprise. Avec ses 28 ans d'ancienneté, il a le profil idéal pour exercer cette fonction. Il a fait le tour de toutes les machines et s'est formé tout au long de sa carrière pour apprendre à les conduire et les programmer. Son expérience lui permet notamment de comprendre l'origine des défauts qu'il repère sur les pièces et de conseiller les opérateurs.

Bernard va transmettre son savoir à Jocelyn qui vient d'intégrer l'entreprise comme apprenti. Le jeune homme qui prépare un DUT de Génie mécanique et productique apprend à programmer le bras qui prend différentes mesures de la pièce.

La production

La production est au cœur de l’entreprise. Pour rester compétitive, la PME investit chaque année dans des machines-outils à commande numérique performantes. Jimmy conduit l'une d'entre elles.

Entreprise - Production

Comme ses collègues de la production, Jimmy travaille en deux-huit, c'est-à-dire de 5h à 13 h ou de 13h à 21h.

La rolls des machines

Jimmy a appris son métier en préparant un bac professionnel de technicien d'usinage par apprentissage. Il est fraiseur dans l'entreprise depuis 5 ans et il a déjà évolué. Le chef d'atelier lui confie des machines à 5 axes qui usinent des pièces complexes et qu'on ne met pas entre les mains d'un débutant.

Ce qui lui plait dans son métier

"Ce n’est pas un travail répétitif car on fabrique des pièces assez différentes. Nous avons la chance de programmer les machines nous-mêmes avec un logiciel de fabrication assistée par ordinateur. On conçoit et on produit des pièces pour l’automobile ou l’aviation, c'est une fierté".

 Un usineur doit être...

"Précis, rigoureux, soucieux du détail et réfléchi. Au moindre doute, il faut être capable de demander conseil. Il faut travailler dans les meilleurs délais pour réduire les coûts et s'y prendre de la façon la plus adaptée pour produire une pièce de qualité".

 

Les métiers de la transformation du métal

Lamory & Wald SN est spécialisée dans l'usinage de pièces de métal, fabriquées par des tourneurs et des fraiseurs qui utilisent des machines conventionnelles ou à commande numérique.

Cette phrase n'a aucun sens pour vous ? Voici quelques explications en images et l'occasion de découvrir d'autres métiers de la transformation du métal. Leur point commun : ils sont très recherchés sur le marché de l'emploi.

Le service commercial

Benoît est l'un des quatre chargés d'affaires dont le rôle est de vendre des solutions techniques adaptées aux besoins des clients

Entreprise - service commercial

Benoît a démarré sa carrière comme apprenti-ingénieur au sein de la société.

Au service du client

"Je suis un carnet de clients. Je réponds à leur demande de prix et je les conseille. Ils peuvent faire appel à nos services quand une de leurs machines génère un taux de perte trop élevé, par exemple, ou lorsqu'ils souhaitent améliorer la productivité ou la sécurité d'un équipement. Je travaille en étroite liaison avec le bureau d'études et l'atelier".

De A à Z

"Je suis l'affaire du lancement de la fabrication à la livraison. Je me déplace environ deux à trois fois par semaine chez les clients qui se situent dans un rayon de 50 km autour de l'entreprise. Avec les clients plus éloignés, je travaille à distance. C'est donc un métier varié qui s'exerce à la fois sur le terrain et au bureau. La mécanique évolue vite, j'en apprends tous les jours et ça me plait beaucoup".

Achat/Vente : qui fait quoi ?

Ces métiers n'existent pas dans toutes les entreprises, cela dépend de leur taille et de leur secteur d'activités.

Acheteur industriel/Acheteuse industrielle

La moitié des acheteurs industriels travaille dans l'industrie. Leur rôle : négocier un prix d'achat intéressant (pour les matières premières, composants, équipements...), une qualité irréprochable et des délais de livraisons respectés de la part des fournisseurs.

Chef de produit/Cheffe de produit

Son rôle est d'imaginer des produits novateurs en lien avec les attentes des clients. Il ou elle se partage entre le service Recherche/Développement et le marketing.

Technico-commercial

À la fois un spécialiste de la vente et des produits, sa double compétence lui permet de conseiller les clients.

 

Le métier : d'autres en parlent...

Véritable ambassadeur des marques qu'il représente, l'attaché commercial est chargé de convaincre ses clients de vendre les produits dont il s'occupe, mais aussi de décrocher de nouveaux marchés.
 

Romain, technico-commercial en électronique

 

 

La direction

Gagner de nouveaux marchés, renforcer la compétitivité de l'entreprise, recruter les futurs salariés... de nombreuses responsabilités incombent aux responsables de l'entreprise.

Le bureau d'études

Antoine est l'un des trois dessinateurs industriels de l'entreprise. Le bureau d'études est capable de proposer des solutions innovantes aux clients. Un atout déterminant dans le domaine de la construction mécanique.

Sur quoi travaillez-vous ?

Entreprise - bureau d'études 1

Je suis en train de dessiner les plans d'une machine à écarter les sachets, pour un industriel de l'agroalimentaire suivi par un de nos chargés d'affaires. Cette machine est déjà installée chez notre client mais elle fonctionne mal. À nous de proposer des solutions pour l'améliorer.

Que deviennent les plans que vous réalisez ?

Ils sont transmis à l'atelier où les pièces sont fabriquées puis assemblées à l'atelier de montage. La qualité des pièces complexes est vérifiée à la salle de contrôle. L'ensemble est ensuite installé sur le site du client.

L'entreprise est capable de réaliser des ensembles ou des sous-ensembles conséquents. Un exemple d'ensemble ? Une petite machine destinée à l'industrie cosmétique, servant à disposer des applicateurs sur des tubes. Elle peut être constituée de plusieurs dizaines de pièces différentes.

 À quoi sert un bureau d'études ?

Entreprise - bureau d'études 2

Son rôle est d'analyser le problème industriel posé, choisir les solutions techniques les mieux adaptées, effectuer les calculs nécessaires, décrire le produit en 3D et éditer les plans.

Dans certains cas, il faut construire un prototype, effectuer une série de tests et de mesures, vérifier la conformité des résultats aux performances attendues.

Selon la taille de l'entreprise, entre le bureau d'études et l'industrialisation, un bureau des méthodes définit le procédé de fabrication le plus adapté.

Le bureau d'études peut être intégré à l'entreprise ou indépendant, et travailler pour plusieurs clients.

Le métier : d'autres en parlent...

Avant d'être fabriqué en usine, un produit doit d'abord être décrit par une série de plans et de schémas. C'est le dessinateur industriel, ou dessinateur en construction mécanique, qui réalise le plan d'ensemble du produit et le plan détaillé des pièces.

 

 

Imprimer

À lire aussi

À la une

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels