Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Hauts-de-France Amiens Se former dans ma région S'informer sur l'apprentissage

Réparation auto : ça recrute en Hauts-de-France

Picardie - Amiens / Publication : 27 avril 2018
À la recherche de nouveaux apprentis, la filière de l'automobile recrute pour les métiers de la mécanique, de la carrosserie et de la peinture.

Réparation auto en HDF

Des besoins permanents de main d'œuvre de plus en plus qualifiée

Au sein des garages, concessions automobiles, centres de contrôle technique et centres auto, les métiers de la mécanique-maintenance et de la carrosserie-peinture peinent à trouver leurs jeunes diplômés.

Selon l’Association pour la formation automobile (ANFA) des Hauts-de-France, 900 apprentis, dont 300 dans l'académie d'Amiens, sont attendus pour la rentrée prochaine. Le besoin de main d'œuvre est permanent. Les professionnels de la carrosserie-peinture sont particulièrement recherchés.

Selon une enquête de l'INSEE, le niveau de diplôme des jeunes a progressé dans la réparation automobile. Il y a maintenant autant de bacheliers que de titulaires d'un CAP et cette tendance devrait s'accentuer dans les années à venir.

CAP, bac pro et BTS

Après la classe de 3e, plusieurs CAP permettent d'obtenir en 2 ans un premier niveau de qualification pour devenir mécanicien ou mécanicienne auto, carrossier ou carrossière en peinture ou réparation.

Les bacs pros, en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP, donnent accès à des postes nécessitant davantage de technicité et d'autonomie. Le bac pro permet de poursuivre ses études en BTS.

Le BTS Maintenance des véhicules, par exemple, en 2 ans, permet de suivre en cours d'emploi la formation d'expert automobile. Il favorise l'accès aux postes de responsable d'atelier de réparation ou de responsable SAV.

Les spécialisations en 1 an sont très recherchées, comme les mentions complémentaires (MC) Maintenance des systèmes embarqués de l'automobile ou Maintenance des moteurs diesel. Côté carrosserie, la double compétence réparation-peinture est un atout pour l'emploi. C'est le choix qu'a fait Sandy.

Des formations à découvrir en vidéo

 

 

 

Sandy, apprentie carrossière-réparatrice

Sandy répare les voitures de fonction des policiers. Déjà titulaire du bac pro Réparation des carrosseries, elle prépare le CAP Peintre en carrosseries, ce qui lui permet de prendre en charge la réparation d'une voiture de A à Z.

La jeune femme commence par établir le diagnostic des travaux en relation avec le chef d'atelier : "En fonction des dégâts sur la voiture, il faut redresser, réparer ou changer les éléments endommagés". Sa dernière intervention ? "J'ai redressé la tôle d'une voiture, j'ai posé le mastic, j'ai poncé pour ensuite peindre". Automne, elle n'hésite pas à demander conseils à ses collègues pour "apprendre toutes les ficelles du métier".

Sandy préfère la peinture : "Il y a un côté esthétique que j'ai toujours adoré !" La préparation de la peinture en recherchant la bonne teinte, son application sur la carrosserie, puis les retouches et les finitions pour "rendre la voiture impeccable, comme neuve, c'est très valorisant".

 

Le guide de l'apprentissage en Hauts-de-France

Cette publication, réalisée par la Délégation régionale Onisep Hauts-de-France, présente l'apprentissage de manière globale : contrat, démarches, mobilité, aides régionales, chiffres clés en région... et recense toutes les formations proposées en apprentissage.

En savoir +

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers de l'automobile, collection Parcours
    Les métiers de l'automobile
    Les métiers de l'automobile
    collection Parcours
    parution en février 2018
    Emploi, métiers, formations, ce nouveau titre fait le point sur un secteur en pleine mutation.
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels