Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations
Accueil Hauts-de-France Amiens Se former dans ma région Portraits d'élèves

La Mini-entreprise : une expérience déterminante dans mon choix d'orientation

Picardie - Amiens / Publication : 16 mai 2018
Le concours régional des Mini-entreprises, organisé par l'association Entreprendre pour apprendre, s'est tenu à Lille, le 15 mai dernier. Aubin, lauréat de la finale régionale 2017, revient sur son expérience de Mini-entrepreneur.

Aubin, Mini-entrepreneur

260 Mini-entreprises, 3 000 Mini-entrepreneur.e.s, 500 enseignant.e.s ont participé à l'édition 2018 du concours régional des Mini-entreprises. Dans les Hauts de France, le succès de ce programme ne se dément pas. D'après l'association Entreprendre pour apprendre, 25% des lycées de la région accueillent une "Mini".

Pourquoi avoir participé à l'aventure de la Mini-entreprise ?

J'ai commencé à participer à ce programme en classe de DP3 au collège de la Baie de Somme, à Saint-Valéry-sur-Somme. Je me suis rendu compte que j'avais de la "tchatche" avec les clients et que j'adorais le contact avec les entreprises. M'inscrire en Bac pro Commerce après la 3e était donc une évidence. J'ai profité de mon année de terminale pour prendre part une dernière fois à l'aventure des Mini-entreprises.

Décrivez-nous votre expérience d'apprenti créateur d'entreprise

Nous étions 15 à créer notre entreprise "Magic Candle" (bougie magique), au lycée professionnel du Vimeu à Friville-Escarbotin. Il fallait un nom qui sonne à l'international pour les salons à l'étranger. On voulait un produit à faible coût de production et qui soit rentable. Le principe : lorsque la bougie fond, on découvre une surprise. Nous avons démarché des partenaires pour trouver les cadeaux (place de ciné, bijoux…). Un succès ! Nous avons récolté près de 1 500 euros à un marché de Noël. Nous avons participé à trois salons : en Lituanie où nous étions les seuls Français, à Lille où nous avons gagné le 1er prix de notre catégorie et à Paris pour la finale nationale.

Des conseils à donner aux entrepreneurs en herbe ?

Il ne faut pas hésiter à se lancer. Se retrouver devant des jurys composés de professionnels m'a aidé à être plus à l'aise aux oraux du bac. On engrange de l'expérience professionnelle en fonctionnant comme une vraie entreprise (service financier, administratif...). En tant que PDG, je gérais mes équipes mais nous tournions sur tous les postes pour nous entraider. C'était ma plus belle année scolaire.

Les Mini-entreprises ne connaissent pas la crise

Mini-entreprise

68% des 18-29 ans auraient envie de créer une entreprise, selon une enquête OpinionWay réalisée en 2017.

La Mini-entreprise est un programme de création d'entreprise, organisé par l'association Entreprendre pour apprendre (EPA), qui s'adresse aux jeunes de 13 à 22 ans, du collège à l'université.

C'est un dispositif complet, proposant l'ensemble du parcours de la création d'entreprise, depuis la recherche d'idée jusqu'à la vente du produit. C'est la mise en situation réelle qui permet aux jeunes de développer leurs compétences.

Créé en 1919 aux États-Unis, le concept des Mini-entreprises s'est depuis étendu en Europe. A l'occasion du 100e anniversaire de leur création, les Hauts-de-France accueilleront sur leur territoire le concours européen des Mini-entreprises, en 2019.

 

 

Le palmarès 2018 du concours dans notre académie

 • Bien'En Poche : le collège Val-de-Somme, à Ailly-sur-Somme, 1er Prix Picardie, catégorie 13-15 ans, pour la création et la commercialisation d'un porte-clefs en cuir entièrement personnalisable, capable de collecter jusqu’à quatre clefs sur un même support.

• Lucky Clover : le lycée du Vimeu, à Friville-Escarbotin, 1er Prix Picardie, catégorie 16 ans et plus, pour la commercialisation d'un kit porte-bonheur comprenant un trèfle à 4 feuilles (d'où le nom de la Mini-entreprise), à faire pousser soi-même.

• Delice Pom's : le lycée du Paraclet, 2e Prix, catégorie plus de 18 ans, pour la fabrication et la commercialisation d'une gelée de cidre, fabriquée à partir du cidre issu du verger des pommes anciennes du Paraclet.

Imprimer

À lire aussi

Les publications de l'Onisep

* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels