Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Etudier ou travailler à l’étranger

Les avantages d’un séjour à l’étranger (vidéo FAE)

Champagne-Ardenne - Reims / publication : 5 janvier 2017
Partir pour ses études, un stage, un job, du bénévolat… les séjours à l'étranger séduisent de plus en plus. Et pour cause ! Les atouts de cette expérience sont nombreux et vont bien au-delà de l’apprentissage d’une langue.

Une expérience unique et enrichissante

Les enquêtes le montrent, l’élève ou l’étudiant.e revenu.e d’un séjour à l’étranger montre une plus grande ouverture culturelle, une maturité et une autonomie nouvelles et une meilleure connaissance de son propre pays et de soi. Indubitablement, les voyages forment la jeunesse… et valorisent le C.V. !

 

  • Où partent les étudiants français ?

Les étudiants français qui partent étudier à l'étranger vont principalement dans un pays limitrophe. Concernant le programme Européen ERASMUS,  la palme revient invariablement à l'Espagne, suivie par le Royaume Uni, l'Allemagne et l'Italie. Les pays Scandinaves, Suède en tête progressent régulièrement.  En dehors de l'Europe, c'est l'Amérique du Nord qui attire le plus d'étudiants.

  • Quelles langues intéressent les entreprises ?

Selon un rapport sur les besoins des employeurs français en terme de compétences linguistiques (2014), la maîtrise d’une langue étrangère, notamment l’anglais, est exigée dans le quart des offres d’emploi parues sur les sites Internet de l’Apec et de Pôle emploi. "Si l’anglais est la première langue la plus utilisée au sein des entreprises, l’allemand, l’espagnol et l’italien figurent dans le quatuor de tête", indique le rapport. "Il est néanmoins intéressant de constater la variété des langues citées par les entreprises ; par ordre décroissant : le portugais, le russe, le néerlandais, l’arabe, le chinois, le polonais, le japonais, l’hébreu et l’hindi". Près de 14 % des entreprises souhaiteraient disposer de compétences dans d’autres langues étrangères que celles déjà utilisées par leurs salariés comme le grec, le hongrois, le basque et l’esperanto, le roumain, le bulgare, le serbe, le slovène".

  • Une importance grandissante pour les employeurs

64 % des employeurs considèrent désormais l'expérience à l'étranger comme importante pour l'employabilité, alors qu'ils n'étaient que 37 % en 2006.  Et 92 % confirment l'importance, pour l'employabilité, des six traits de personnalité considérés dans l'étude : la tolérance à l'ambiguïté ; la curiosité ; la confiance en soi ; la sérénité ; la détermination ; l'aptitude à résoudre les problèmes.

Les anciens Erasmus ont deux fois moins de risque de devenir chômeurs de longue durée que ceux qui n'ont pas séjourné à l'étranger. Même cinq ans après l'obtention du diplôme, leur taux de chômage était inférieur de 23 % à celui des étudiants non mobiles.

> En savoir plus sur le site Le portail des jeunes en Champagne-Ardenne.

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • études
  • Etudier à l'étranger, collection Dossiers
    Etudier à l'étranger
    Etudier à l'étranger
    collection Dossiers
    parution en janvier 2014
    Etudes, stages, missions à l'étranger... Avec près de 40 pays en fiches

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels