Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Rentrée 2018. Tour d’horizon des nouvelles formations

Poissonnier. Un CAP tout frais à la rentrée

Bretagne - Rennes / Publication : 16 mars 2018
Unique en Bretagne, le CAP Poissonnier ouvre à Lorient à la rentrée 2018. Il qualifie des commerçants spécialisés capables de sélectionner poissons, coquillages et crustacés, de les préparer puis de les présenter à une clientèle à laquelle ils et elles prodiguent conseils et recettes.

CAP poissonnier

Bar, truite, sole, haddock, palourde, huître, homard... Le ou la poissonnière est une spécialiste des produits aquatiques, mer ou rivières, capable de les choisir, de les préparer puis de les vendre en conseillant la clientèle sur les différentes façons de les accommoder... A la rentrée 2018, le CFA de la ville de Lorient va proposer aux élèves de 3e de préparer par apprentissage le CAP Poissonnier. C’est le seul lieu de formation en Bretagne et les besoins existent. Le CAP qualifie des employés de marée pour les grossistes, des commis poissonniers pour les entreprises artisanales ou la grande distribution.

Une formation riche et variée...

Au menu : connaissance des secteurs, connaissance des produits, approvisionnement et vente, préparation et transformation, équipements et locaux professionnels, préparation traiteur... Avec, en outre, la mise en pratique des connaissances et savoir-faire sur le terrain dans l’entreprise signataire du contrat d’apprentissage. Les jeunes apprenti.e.s vont découvrir les secteurs de la pêche et de l’élevage, les entreprises de transformation, les circuits de distribution... Ils et elles vont étudier les caractéristiques anatomiques, morphologiques et culinaires des différentes espèces de poissons, coquillages et crustacés, et apprendre à contrôler leur état de fraîcheur. On va les initier aux techniques de conservation, de vidage, écaillage, filetage... Et aussi leur enseigner quelques préparations culinaires simples, différentes méthodes de cuisson, les façons de faire fumets et sauces.

Avec des perspectives d’évolutions

Les titulaires du CAP sont à la fois des ouvriers qualifiés spécialistes des produits de la mer et d’eau douce et des commerçants capables de présenter joliment un étal, d’accueillir et de conseiller la clientèle. Le diplôme permet de trouver facilement un emploi. Le métier connaît actuellement une pénurie de candidats et offre des possibilités d’évolution, de vendeur à chef de rayon par exemple dans la grande distribution. L’âge moyen des personnels du secteur promet de nombreux recrutements et des entreprises à reprendre.

CAP en poche, les diplômés motivés peuvent aussi continuer en bac professionnel Poissonnier écailler traiteur et acquérir davantage d’autonomie. Elles et ils peuvent aussi se spécialiser en une année dans une formation complémentaire, Employé traiteur par exemple.

 

Infos : http://cfa.lorient.fr

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels