Sommaire du dossier

L'aménagement des examens et concours

Des dispositions particulières à un type de handicap

publication : 26 janvier 2017
En fonction des besoins du candidat des aménagements spécifiques complémentaires peuvent également être mis en place.

Dispositions spécifiques

Candidat aveugle ou malvoyant

Il dispose des sujets d’épreuves écrites et orales en braille ou en gros caractères. Il peut rédiger sa copie en braille ou en gros caractères, à la main, à la machine ou sur ordinateur. Le candidat peut choisir d’utiliser le braille intégral ou le braille abrégé (il précise son choix lors de l’inscription), sauf pour les épreuves d’orthographe et de langues vivantes où le braille intégral est exigé.

S'il ne pratique pas le braille, il peut être assisté d'un secrétaire qui rédigera la copie à sa place.

Candidat ne pouvant pas écrire

Il peut être assisté d'un secrétaire qui rédigera la copie à sa place.

Candidat sourd ou malentendant

Les sujets d'examens et compléments d'information sont donnés par écrit. A l’oral, le candidat est placé dans les meilleures conditions de visibilité vis-à-vis de l'examinateur. Si besoin, il peut être assisté d'un interprète en lecture labiale, en LSF (langue des signes française) ou d'un codeur en LPC (langage française parlée complétée) pour aider à la compréhension des questions posées et, éventuellement, traduire oralement les réponses. Voir notre article sur les modes de communication

Candidat présentant une déficience auditive, du langage ou de la parole

Depuis la session 2013, un candidat présentant une déficience auditive, du langage ou de la parole peut être dispensé de la partie orale ou écrite de l’épreuve obligatoire de langue vivante 1 du baccalauréat général ou technologique.

Le candidat en bénéficiant peut également être dispensé :

  • de l’épreuve d’enseignement technologique en langue vivante 1 dans la série STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) ainsi que dans la série STL (sciences et technologies de laboratoire).
  • de l’épreuve de design et arts appliqués en langue vivante 1 dans la série STD2A (sciences et technologies du design et des arts appliqués).

Un candidat présentant une déficience auditive, du langage ou de la parole peut aussi demander à être dispensé de l'épreuve obligatoire de LV2 (langue vivante 2) au diplôme national du brevet et au baccalauréat.

Candidats hospitalisés

Des centres spéciaux d’examens peuvent être ouverts pour les candidats hospitalisés pour une longue durée ou en soins, et ne pouvant aller composer dans les centres ouverts dans les établissements scolaires.

Adaptation des épreuves du brevet

Une dispense de l’évaluation de la présentation de la copie et de l’utilisation de la langue française pour les épreuves écrites de mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la terre et technologie est accordée aux candidats présentant une déficience du langage écrit, oral ou de la parole. Ceux-ci, ainsi que les candidat déficient auditifs peuvent être dispensés de l’épreuve de langue vivante étrangère et bénéficier de l’adaptation de l’exercice de dictée lors des épreuves écrites de français, d’histoire et géographie et d’enseignement moral et civique. Ces épreuves peuvent également être adaptées pour les candidats déficients visuels grâce à l’audiodescription ou à la transcription écrite des documents audiovisuels.

En cas de déficience du langage oral, les candidats peuvent être autorisés à s’exprimer selon les modalités qu’ils utilisent habituellement dans les situations de communication orale durant l’épreuve orale de soutenance de projet.

Les candidats présentant une déficience motrice, sensorielle ou un trouble des fonctions exécutives peuvent être dispensés de l’exercice de tâche cartographique éventuellement prévu aux épreuves de français, d’histoire et géographie et d’enseignement moral et civique.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels