Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

L'aménagement des examens et concours

Aménagement d'examens : passer des épreuves à distance

publication : 25 mai 2015
Désormais, grâce aux nouvelles technologies et à leurs applications dans le domaine de l'éducation, il est possible de passer certaines épreuves d'examen à distance. Le point sur les diplômes concernés.

Aménagement des examens

De nouvelles dispositions permettent aux personnes handicapées ou hospitalisées, ne pouvant pas se déplacer, de passer les épreuves orales et obligatoires des examens près de chez elles ou à l'hôpital. Des moyens de communication audiovisuelle tels que la visioconférence ou la webconférence permettent de réunir candidats et examinateurs. Pour les personnes reconnues handicapées, le recours à ces technologies peut être proposé par le médecin désigné par la CDAPH (commission des droits et de l'autonomie des personnes handicapées) à l'autorité académique compétente.

Du CAP au BTS

De nombreux diplômes sont progressivement concernés par ces nouvelles dispositions. Depuis la session 2014, les candidats au baccalauréat peuvent passer les épreuves à distance (voie générale, technologique ou professionnelle). Cette année, pour la session 2015, les candidats au brevet de technicien supérieur (BTS) pourront également bénéficier de ces dispositions.

À compter de la session 2016, elles seront étendues à d'autres diplômes : CAP (certificat d'aptitude professionnelle), BEP (brevet d'études professionnelles), BP (brevet professionnel), BMA (brevet des métiers d'art), MC (mentions complémentaires).

Quels aménagements ?

Pendant les épreuves, les candidats peuvent bénéficier de l'intervention des personnes chargées de les accompagner, ou de leur assistance médicale lorsque l'examen est organisé sur le lieu d'hospitalisation. D'autre part, un surveillant désigné par le chef de centre d'examen est présent auprès du candidat pendant l'épreuve. La demande de mise en place du dispositif d'épreuves à distance doit être largement anticipée. Cela permet aux services compétents de s'assurer de la compatibilité des matériels et éviter tout risque d'incident technique au moment de l'examen.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels