Onisep.fr, l'info nationale et régionale sur les métiers et les formations

Sommaire du dossier

Le diplôme national du brevet : consultez notre dossier

Présentation du brevet 2017

publication : 5 janvier 2017
L'obtention du brevet repose sur les points cumulés au contrôle continu et aux épreuves la dernière semaine de juin. S'il ne conditionne pas votre passage en classe supérieure, il marque la fin de votre passage au collège. Focus sur votre premier diplôme.

Diplôme du brevet

Le brevet, votre premier diplôme national

Le brevet est un diplôme national : son nom officiel est le diplôme national du brevet (DNB), anciennement "brevet des collèges". Il est délivré par le ministère de l'Éducation nationale et est reconnu par l'État français. Il prouve que vous avez le niveau exigé au terme du collège, qui correspond aussi à la fin de la scolarité obligatoire à 16 ans.

Il existe deux séries de brevet : le brevet série générale, présenté par les élèves de 3e, et le brevet série professionnelle, présenté par les élèves de 3e de l'enseignement agricole. Les élèves en classe de 3e prépa-pro, ULIS et Segpa peuvent se présenter soit à la série générale soit à la série professionnelle. Seuls les sujets des épreuves écrites finales sont différents.

Un diplôme sur 700 points

Le diplôme se base d'une part sur votre niveau général (400 points) et d'autre part sur l'examen la dernière semaine de juin (300 points). Le brevet est décerné aux élèves ayant obtenu au moins 350 points sur 700.

400 points au contrôle continu

Votre niveau est évalué au dernier conseil de classe à l'occasion d'un bilan de fin de cycle. Il tient compte de vos compétences et de vos connaissances acquises depuis la 5e. Toutes les disciplines et les projets menés comptent (EPI, Parcours Avenir, Parcours citoyen...). Les points sont attribués selon le barème suivant :

  • maîtrise insuffisante : 10 points
  • maîtrise fragile : 25 points
  • maîtrise satisfaisante : 40 points
  • très bonne maîtrise : 50 points

Vous pouvez obtenir des points supplémentaires avec les enseignements de complément (latin ou grec ou langue et culture régionale ou découverte professionnelle pour les 3e prépa-pro) : 10 points si votre niveau est satisfaisant, 20 points si votre niveau est très satisfaisant.

300 points pour les épreuves écrites et l'oral du brevet

Trois épreuves vous attendent :

  • une épreuve écrite portant sur le français (3h), l'histoire-géo et l'EMC (2h) : sur 100 points, épreuve de 5 heures en tout ;
  • une épreuve écrite portant sur les maths, les sciences (SVT, physique-chimie) et la technologie : sur 100 points, épreuve de 3 heures ;
  • une épreuve orale portant sur un des projets menés en EPI ou dans le cadre d'un Parcours (Parcours Avenir, citoyen...) : sur 100 points, 15 minutes.

+ une épreuve en option sur un enseignement de complément : latin-grec, langue régionale...

Le brevet "option internationale" et "option franco-allemande"

Si vous êtes inscrit en section internationale ou dans un lycée franco-allemand, vous passez deux épreuves orales supplémentaires dans la langue étudiée.

Les mentions

Les mentions assez bien, bien et très bien

  • Mention assez bien au-delà de 420 points
  • Mention bien au-delà de 490 points
  • Mention très bien au-delà de 560 points

La mention langue régionale

Si vous obtenez le niveau A2 en langue régionale (breton, basque, occitan...), c'est-à-dire un niveau intermédiaire, une mention «langue régionale», suivie de la langue concernée sera inscrite sur votre diplôme.

Pas d'incidence sur l'orientation

Vous n'avez pas besoin d'obtenir le brevet pour passer dans une classe supérieure (2de générale et technologique, 2de professionnelle ou 1ère année de CAP). Toutefois, si vous ne l'avez pas, il est possible que vous rencontriez quelques difficultés à suivre l'année d'après...

Inscription à l'examen

C'est votre collège qui s'occupe de vous inscrire à l'examen.

Les règles d'un examen national

Le principe d'un examen national est que dans toute la France, les élèves passent tous les mêmes épreuves, le même jour, à la même heure, dans les mêmes conditions et avec un barème de notation commun.

Les règles sont strictes : convocation et pièce d'identité à présenter, entrée impossible dans la salle d'examen en cas de retard, copies anonymes, temps à respecter, pas de portables...et pas de triche sous peine de graves sanctions ! Pas d'inquiétude : vous avez une répétition générale avec le "brevet blanc" pour vous préparer à toutes les consignes.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels