Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Que faire après le bac STAV (sciences et technologies de l'agronomie et du vivant) ?

Publication : 15 octobre 2019
Équilibré dans toutes les matières, ce bac technologique agricole permet de continuer ses études dans les domaines de l'agriculture, de l'agroalimentaire ou du service en milieu rural.

Bac_STAV

BTSA - BTS - DUT

Associant cours théoriques, pratiques professionnelles et stages, les BTS (brevet de technicien supérieur), BTSA (BTS agricole), et DUT (diplôme universitaire de technologie), conduisent à un niveau bac + 2.

Accessibles sur dossier, ils permettent de s'insérer sur le marché du travail ou de poursuivre ses études en licence professionnelle, le plus souvent, ou en école d'ingénieurs.

Les BTSA

La majorité des bacheliers technologiques agricoles préparent, en 2 ans, un BTSA, au sein d'un lycée agricole ou en école.

Les BTS et les DUT

Les bacheliers STAV peuvent préparer, en 2 ans, un BTS ou un DUT. Attention : la priorité est souvent donnée aux bacheliers STL ou STI2D.

Côté DUT, une spécialité est à signaler : génie biologique (option agronomie, en particulier). À fort contenu scientifique, ce cursus donne plus volontiers la priorité aux bacheliers S et STL.

Les CS

Certains bacheliers préparent, en quelques mois, un CS (certificat de spécialisation) au sein d'un lycée agricole, d'un CFA (centre de formation d'apprentis) ou d'une école.

Les CS agricoles forment à des compétences variées (conduite d'élevage, comptabilité, vente, etc.), utiles aux professionnels de l'élevage, de l'exploitation agricole, de l'aménagement paysager ou du machinisme agricole. Le cursus se déroule souvent sous contrat d'apprentissage.

Écoles

Quelques bacheliers STAV optent pour une école spécialisée et préparent un diplôme professionnel. Accès sur concours ou dossier. Attention aux dates d'inscription.

Les formations complémentaires en tourisme rural ou en gestion sont adaptées. Se renseigner au CIO.

Quelques écoles d'ingénieurs post-bac préparent au domaine de l'agriculture. Très sélectives, elles accueillent principalement des bacheliers S.

Universités

Peu de bacheliers STAV optent pour un cursus universitaire, peu adapté à leur profil. Quelques-uns rejoignent en revanche une licence professionnelle après un BTS ou un DUT.

Les licences de sciences de la vie, de chimie ou de physique, qui s'appuient sur le programme du bac S, sont peu adaptées aux bacheliers STAV.

Quelques licences professionnelles, en 1 an après un bac + 2 permettent d'approfondir une spécialisation en productions animales, productions végétales et agronomie.

Prépas

Rares sont les bacheliers STAV qui s’inscrivent en classes préparatoires. Une prépa scientifique leur est cependant accessible sur dossier.

La prépa TB ( technologie-biologie), en 2 ans, leur est ouverte, même si elle admet en priorité les bacheliers STL. Elle permet de présenter les concours d’entrée dans les écoles d’agronomie et les écoles vétérinaires. Elles est proposée dans une dizaine de lycées.

Vient de paraître