Sommaire du dossier

Imprimer Imprimer Imprimer Envoyer à un ami

Les classes prépa (CPGE)

Les études en classes préparatoires

Publication : 6 octobre 2019
La prépa, comment ça marche ? L'essentiel à savoir sur les conditions d'admission, la durée, l'organisation et le déroulement des études, le rythme de travail, l'intégration d'une grande école...

étudiants en classe prépa

Admission

Avec le bac et sur dossier scolaire. Les candidatures sont gérées par la plateforme nationale de préinscription en 1re année de l'enseignement supérieur Parcoursup.

Sont examinées les notes de 1re et de terminale, les appréciations des professeurs et de l'établissement d'origine. Il faut savoir évaluer ses chances pour être sûr d’être retenu et ne pas miser forcément sur les prépas les plus "réputées". Discutez-en avec votre professeur principal et allez aux journées portes ouvertes des lycées.

Ces classes sont conseillées aux élèves réguliers et travailleurs. Certaines sont destinées aux bacheliers généraux, d'autres réservées aux bacheliers technologiques. Les profils des admis varient selon les filières. 

À noter : avant d’entrer en prépa, il est possible de suivre une année de mise à niveau dans une CPES (classe préparatoire à l’enseignement supérieur). Candidature à déposer sur Parcoursup.

Cliquez sur une image pour l'agrandir

Durée des études

Prévues sur 2 ans, les classes prépa ne peuvent se redoubler qu’une fois en 2e année.

Quelques exceptions concernant la durée des études :

  • Les bacheliers professionnels de spécialités tertiaires ou industrielles peuvent effectuer la prépa en 3 ans ;
  • Une seule année d’études (sans redoublement possible) pour les prépas ATS (adaptation technicien supérieur), destinées aux diplômés d’un BTS ou d’un DUT, et plus rarement de L2.

Rythme de travail

Un emploi du temps chargé et beaucoup de travail personnel.

La préparation des concours exige un rythme soutenu plus ou moins important selon les filières. Pour tenir le rythme et supporter la pression, il faut savoir s’organiser et se ménager, régulièrement, des pauses.

La prépa permet d’acquérir des méthodes de travail rigoureuses qui serviront pour la suite des études, mais aussi dans la vie active.

L’évaluation régulière des acquis permet de contrôler le niveau de chacun et d’assurer une progression des élèves. Les exigences étant élevées, les notes baissent souvent en début de prépa. Pour autant, il ne faut pas se décourager. La persévérance porte en général ses fruits.

Organisation des études

Les classes prépa s’intègrent dans le cadre du lycée. Qui dit lycée dit petites promotions et encadrement pédagogique renforcé. Les enseignants des classes préparatoires se rendent disponibles. Ils jouent le rôle de tuteur, reçoivent individuellement les élèves qui cherchent des conseils et les accompagnent dans leur travail.

L’emploi du temps est partagé entre cours, TD (travaux dirigés) et, pour les prépas scientifiques, TIPE (travaux d’initiative personnelle encadrés ). S’y ajoutent les devoirs sur table et les colles, qui sont des entraînements aux oraux des concours.

Découverte professionnelle

Pas de stage. Ces classes sont une préparation aux concours et les enseignements y sont théoriques.

Diplômes

Les prépas ne débouchent pas sur un titre, mais donnent droit à des crédits.

Inscrites dans le système LMD, les prépas valident des ECTS (European Credits Transfer System) : système adopté par les établissements du supérieur. Chaque semestre d'études validé permet d'obtenir des points capitalisables (on peut interrompre, puis reprendre ses études sans perdre le bénéfice des crédits acquis) et transférables (en France, d'un établissement à l'autre, mais aussi en Europe). ECTS (120 au maximum à l’issue des 2 ans) qui permettent d’obtenir des équivalences pour la poursuites d'études à l'université.

Déroulement des études

Le passage en 2e année est soumis au contrôle continu et à l’avis des professeurs.

Le redoublement de la 1re année n’est pas autorisé, sauf cas particulier (problème de santé, notamment).

Il est possible (et fréquent en prépa scientifique) de refaire une 2de année, pour obtenir une meilleure école.

À l’issue des classes prépa, une attestation descriptive du parcours de l’élève est délivrée. Ce dispositif permet à ceux qui souhaitent rejoindre une licence de valider leurs acquis, selon les résultats obtenus et les conventions lycées-universités.

Et après ?

Les écoles d’ingénieurs, les écoles normales supérieures ou encore les écoles de commerce recrutent de nombreux étudiants après une classe préparatoire. D'autres poursuites d'études sont possibles, notamment à l’université ou dans d’autres écoles ( école de journalisme, institut d’études politiques…).

Vient de paraître