Comment réussir son rapport de stage de fin d'études ?

publication : 1er juin 2015

Le rapport de stage vise à décrire votre expérience dans l'entreprise et à développer une problématique en lien avec votre formation. Il compte pour une bonne part dans votre évaluation finale. Mais au-delà de la note qu'il peut vous apporter, il crée une occasion de faire le point sur vos compétences et votre projet professionnel.

Comment réussir son rapport de stage ?

J'anticipe la rédaction du rapport

Rien de pire qu'un rapport de stage réalisé dans l'urgence. Pour éviter la panique, collectez les informations dès le départ. "Questionnez dès le début votre maître de stage sur le fonctionnement de l'entreprise, son historique", propose Marion Christol, chargée de recrutement chez Studiel. Vous pouvez également prendre des photos pour illustrer plus tard votre rapport de stage, à condition bien sûr de demander l'autorisation avant.

Pensez aussi à programmer pour la fin du stage une réunion "bilan" avec votre maître de stage. Il pourra vous répondre sur des points que vous aurez soulevé entre temps. Vous pourrez aussi lui indiquer vos pistes de travail pour la partie de votre rapport dédiée à une problématique ou une thématique spécifique : il pourra certainement vous apporter des éléments nouveaux et vous conseiller.

Je détaille mes missions dans l'entreprise

Le plan type s'articule toujours autour des points suivants : votre démarche (pourquoi ce stage ?), la présentation de l'entreprise et du secteur d'activité, la description de votre mission, les savoirs et les compétences mis en oeuvre pour la remplir et enfin une problématique/thématique à développer. Plus le niveau de diplôme augmente, plus on vous demandera d'étoffer cette dernière partie, pour les étudiants cela peut même prendre la forme d'un "mini-mémoire".

Pour la partie descriptive du rapport, au-delà de l'organigramme fonctionnel de l'entreprise, il faut détailler comment s'organise concrètement le travail entre les services et à l'intérieur du service. Il est parfois aussi intéressant de décrire les rapports avec les intervenants extérieurs (clientèles, fournisseurs, prestataires, etc.).

Attention, ne décrivez pas vos journées dans l'entreprise heure par heure, mais insistez uniquement sur les faits marquants : quels objectifs à atteindre par les professionnels de votre service ? Quelle mission vous a-t-on confié ? Quels résultats obtenus et par quel moyen ? Quelles difficultés rencontrées ? Au contact de quels professionnels avez-vous eu à travailler ? Quelles initiatives avez-vous prises ?

Je soigne la forme du rapport

Comme tout devoir écrit, le rapport de stage doit respecter un certain nombre de règles formelles. Si votre école vous a donné des consignes, suivez-les : nombre de pages, interlignage, format, etc. "Traquez les fautes d'orthographe, les erreurs et les imprécisions, un document bâclé risque d'agacer le jury", recommande Maude Saleiro, conseillère en formation au sein de l'organisme Gefor.

Pensez également à bien structurer vos écrits : table des matières, index, pagination, bibliographie et annexes.... La seule lecture de votre plan doit déjà donner aux enseignants une idée de la problématique que vous allez développer et de l'angle selon lequel vous allez aborder votre expérience dans l'entreprise.

J'en retire des perspectives professionnelles

"Indiquez ce qui a fonctionné ou pas, dites votre ressenti, les décalages entre la vision idéalisée du métier et la réalité", explique Aurélia Troupel, maître de conférences en science politique à l'Université Montpellier 1. "Un rapport de stage doit permettre d'affiner, voire de réorienter son projet professionnel."

Si cette découverte du monde du travail vous a surpris, déçu ou à l'inverse enthousiasmé, cherchez à expliquer pourquoi dans votre rapport. Partez par exemple de l'interview d'un professionnel avec qui vous avez travaillé : cela vous permettra de définir les contours de son poste et de comprendre quel parcours professionnel et quelles compétences sont nécessaires pour exercer sa profession...Pour ensuite y réagir : quelles impressions ce métier vous a-t-il fait ? Repartez-vous avec la même idée de la vie en entreprise ? Autant de questions qui vous aideront à définir votre propre projet d'orientation.

Imprimer

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels