Découvrir le monde professionnel

Travail saisonnier : une autre façon d'envisager sa carrière

publication : 16 septembre 2016
Souvent assimilé aux jobs d'été, le travail saisonnier présente pourtant des avantages et des contraintes bien spécifiques. Très fréquent dans les métiers du sport, de l'agriculture ou encore du tourisme, ce mode d'embauche permet de changer régulièrement de cadre professionnel et il est plébiscité par ceux qui veulent barouder le temps d'une saison...ou plus si affinités. Tour d'horizon.

Travail saisonnier : une autre façon d’envisager sa carrière

Le travail saisonnier : définition et contrat

L'emploi saisonnier dépend strictement des saisons et des activités associées : récolte agricole, restauration et hôtellerie en zone touristique, activités sportives, animation (vacances scolaires).

Des recrutements ponctuels que les employeurs peuvent anticiper car ils se répètent chaque année aux mêmes périodes.

Ils font l'objet d'un contrat à durée déterminée classique ou saisonnier. Lorsqu'un professionnel signe un contrat saisonnier, des spécificités concernent sa période d'essai, sa durée, l'aménagement de son temps de travail et la reconduction possible de son contrat d'une saison à l'autre. Enfin, les tâches demandées au salarié doivent être en lien direct avec l'activité saisonnière de l'entreprise.

À savoir :

  • un job d'été ou d'hiver ne relève pas forcément du travail saisonnier ;
  • un contrat saisonnier ne doit pas être confondu avec le contrat d'"extra" qui correspond à un besoin ponctuel qui ne peut être anticipé ;
  • il existe un contrat de travail spécifique pour les vendanges : le contrat vendanges.

Panorama des métiers saisonniers

Certains métiers, particulièrement soumis aux fluctuations de recrutement en fonction de périodicités établies, s'exercent presque exclusivement comme saisonniers.

  • Dans l' agriculture et l' agroalimentaire, l'activité est toujours très dépendante des saisons : il y a le moment des plantations, de la cueillette, des récoltes, de la transhumance.... Les entreprises agricoles font souvent appel à des saisonniers en renfort de leurs personnels permanents pour des missions qui ne requièrent souvent aucune formation préalable. Ces postes constituent un bon moyen pour les plus inexpérimentés d'obtenir un salaire pendant une courte période.
  • Les activités sportives, de loisirs et de tourisme sont quant à elles particulièrement soumises au calendrier des vacances scolaires qui draine une clientèle plus importante sur des périodes définies. Travailler comme saisonnier dans ces secteurs peut en revanche nécessiter une formation spécifique. Bien sûr, vendre des glaces sur la plage ne requiert pas de diplôme, mais le recrutement des moniteurs sportifs (ski, surf, planche à voile), pisteurs secouristes, nageurs sauveteurs en mer, guides de montagne, guides d'escalade, guides interprètes, guides de voyages, est très encadré.
  • Enfin, le secteur de l 'hôtellerie-restauration, également calé sur les vacances et les aléas de la météo, est un mélange des deux cas précédents : certains postes nécessitent formation et/ou expérience (cuisinier, maître d'hôtel, sommelier...), d'autres s'adressent plus aux jeunes encore non diplômés et sans expérience requise (serveurs, standardistes, bagagistes...). Dans ces professions, il n'est pas rare qu'un saisonnier partage son année entre plusieurs régions (de France ou du monde) pour suivre les flux de touristes.

Travail intense au rendez-vous !

Les emplois saisonniers requièrent très souvent une excellente santé physique et des nerfs d'acier ! Au travail pendant que les autres sont en vacances, "faire une saison" implique aussi un travail intense et performant à produire sur quelques mois.

Horaires allongés, repos décalés, conditions météo difficiles, foule de vacanciers à servir au coup de feu : la fatigue peut vite se faire sentir, surtout après une année d'études déjà chargée. Enfin, la pression peut aussi venir du côté de l'entreprise, souvent son chiffre d'affaires annuel se joue sur cette période.

En contrepartie, le salaire est souvent à la hauteur : toutes ces heures de travail accumulées finissent par payer ! Et, une fois le contrat terminé et la saison passée, le professionnel peut disposer de son temps pour prendre des vacances bien méritées !

Pour voyager, changer d'univers ou se former

Chômage, études à rallonge : certains choisissent les emplois saisonniers pour changer radicalement de cadre et de mode de vie le temps d'une saison ou plus. De plus en plus de professionnels, jeunes et moins jeunes, optent aussi pour un emploi saisonnier le temps de se trouver une nouvelle voie. Ces postes, qui demandent un investissement intense et une immersion immédiate au sein d'une équipe de travail, peuvent aussi constituer une formation express au métier.

Autre atout de la formule : c'est une carrière faite de nombreuses rencontres qui attend les saisonniers. Entre équipes de collègues sans cesse renouvelées et clientèle de passage, ces professionnels ont de quoi nouer un vrai réseau de connaissances. Les jobs en plein air sont par ailleurs souvent recherchés, parfois même le travail physique, "pour se vider la tête".

Témoignage : être saisonnier pour voyager

Pratique et accessible, les jeunes optent souvent pour l'emploi saisonnier pour voyager en France et à l'étranger. Ce fut le cas de Brice qui a choisi d'être saisonnier pendant deux ans, alternant les saisons entre la France et la Nouvelle Calédonie. Lire son portrait

Imprimer

Les publications de l'Onisep

  • métiers
  • Les métiers du tourisme, collection Parcours
    Les métiers du tourisme
    Les métiers du tourisme
    collection Parcours
    parution en novembre 2015
    Un point complet sur les cursus adaptés au secteur du tourisme. Avec les différents métiers répertoriés en 4 domaines
    Les métiers de l'agriculture et de la forêt, collection Parcours
    Les métiers de l'agriculture et de la forêt
    Les métiers de l'agriculture et de la forêt
    collection Parcours
    parution en septembre 2017
    Un secteur offrant des perspectives professionnelles variées. Dans ce numéro : toutes les filières de formation et les métiers qui y sont liés
    Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration, collection Parcours
    Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
    Les métiers de l'hôtellerie et de la restauration
    collection Parcours
    parution en octobre 2014
    Un grand choix de formations, des métiers pour tous les goûts avec de bonnes perspectives d'emploi
    Les métiers du sport, collection Parcours
    Les métiers du sport
    Les métiers du sport
    collection Parcours
    parution en décembre 2014
    Un secteur dynamique proposant un éventail de métiers. Avec des formations adaptées à divers niveaux.
* Prix hors frais de port

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels