Sommaire du dossier

Les contrats en faveur des jeunes : emplois d'avenir, service civique...

Le service militaire volontaire (SMV)

publication : 4 novembre 2016
Le service militaire volontaire (SMV) est un dispositif militaire d'insertion professionnelle. Il est une adaptation en métropole du service militaire adapté (SMA) en Outre-Mer. Il s'adresse à des jeunes en grande difficulté qui souhaitent rebondir par la formation et un encadrement strict.

Service militaire volontaire

Une adaptation du SMA

Le service militaire volontaire (SMV) n'est pas un retour du service militaire obligatoire, suspendu en 1997, mais un dispositif qui s'inspire très largement du service militaire adapté (SMA) en vigueur en Outre-mer.

Pourquoi le SMV s'inspire t-il du SMA ? Parce que le SMA a démontré, depuis sa création en 1961, de très bons résultats : plus de 75 % des volontaires formés s'insèrent en trouvant un emploi ou en s'engageant dans une poursuite de formation qualifiante.

Un dispositif d'insertion sociale et professionnelle avant tout

Le SMV repose sur un contrat d'engagement volontaire au sein d'unités militaires spécifiques pour une durée de 6 à 12 mois. Il s'adresse aux jeunes de 18 à 25 ans, peu ou pas diplômés et résidant en France métropolitaine.

Le SMV est aménagé en fonction des besoins et du niveau du volontaire : une formation militaire élémentaire, une remise à niveau scolaire, du sport, une formation aux premiers secours, la possibilité de passer son permis de conduire et une formation professionnelle. La formation professionnelle se fait en partenariat avec les entreprises et les collectivités locales et dans des secteurs garantissant de réelles perspectives d'emploi.

L'aspect "militaire" du dispositif est là avant tout pour redonner aux jeunes un cadre et des règles de vie. Les volontaires ne seront pas amenés à combattre : le SMV a un objectif d'insertion professionnelle. A l'issue du SMV, le jeune doit avoir toutes les cartes en main pour retrouver de façon durable le chemin de l'emploi. Les jeunes sont d'ailleurs suivis pendant 6 mois après la sortie du dispositif.

A noter : le volontaire est pris en charge pendant toute la durée du SMV (logement, nourriture, habillement) et reçoit une solde de 313 € nets par mois.

Sept centres d'ici 2017

Le SMV est en phase d'expérimentation. Pour le moment, 3 centres sont opérationnels :

  • le centre de Montigny-lès-Metz en Moselle
  • le centre de Brétigny-sur-Orge dans l'Essonne
  • le centre de La Rochelle en Charente-Maritime

4 autres centres devraient ouvrir d'ici 2017.

Comment postuler ?

Il faut s'adresser à la mission locale la plus proche. On peut également télécharger les dossiers de candidature sur le site dédié au Service militaire volontaire du Ministère de la Défense et les envoyer à l'un des 3 centres (Montigny-lès-Metz, Brétigny-sur-Orge et La Rochelle).

Imprimer

À lire aussi

Dans le même dossier

Sur le même sujet

Sur le web

Haut de page

Vient de paraître

Pour
les professionnels